"Avant la débâcle"

10.00

  • Image of "Avant la débâcle"
  • Image of "Avant la débâcle"
  • Image of "Avant la débâcle"

ouvrage en édition limitée

La dernière mission scientifique du Laboratoire international BeBEST en Arctique à Daneborg, Groenland du 30 avril au 18 mai 2018, associe des chercheurs du CNRS/ l’Institut Universitaire Européen de la Mer (Laurent Chauvaud et Erwan Amice), Jacques Grall (UBO), du Museum National d’Histoire Naturelle (Frédéric Olivier) ainsi qu’un photographe de l’agence Magnum Photos (Jean Gaumy). Retour ligne automatique
Cette fois, grâce à l’aide et au soutien de la Fondation UBO, Jean-Manuel Warnet enseignant-chercheur en Arts de l’UBO a rejoint la mission scientifique dans un double objectif de création artistique : la publication d’un livre et une création sonore. Le but de ce travail pour l’écrivain est d’aboutir à une écriture créative qui présente, autrement que dans le langage et le cercle étroit des spécialistes, les réalités de la recherche scientifique et un enseignant-chercheur en arts de l’UBO.

La mission, portée par le Muséum National d’Histoire Naturelle, est planifiée au nord-est du Groenland - fjord du Young Sound sur la station danoise de recherche à Daneborg pendant la saison où le fjord est recouvert de trois mètres de glace de mer. Elle vise comme les précédentes, à étudier dans un contexte de changements climatiques, les réponses des invertébrés des fonds marins aux modifications de l’environnementRetour ligne automatique
https://www.google.com/maps/place/Daneborg,+Groenland/@74.2999991,-24.7157548,6z/data=!4m5!3m4!1s0x4f136e180d04b953:0x2bb6614afd5aeca4!8m2!3d74.3!4d-20.233333

"En mai 2018, ils se sont retrouvés à six tout en haut du monde, au milieu d’un immense silence de glace : dans la station scientifique de Daneborg, sur la côte est du Groenland. Une côte inhabitée qu’un courant polaire emprisonne dans la banquise plus de huit mois par an. A six au milieu d’un fjord grand comme la rade de Brest, le Young Sound : quatre scientifiques et deux artistes. Il fallait arriver avant que la glace se brise, que les eaux redeviennent libres et que la lumière inonde brutalement la colonne d’eau, déclenchant la photosynthèse algale : il fallait arriver avant la débâcle.Retour ligne automatique
La mission consistait à observer et tenter de comprendre un écosystème trop peu étudié, sa vie marine étonnamment adaptée à la vie sous la banquise malgré de longs mois sans lumière. Cette vie que le réchauffement climatique, trois fois plus sensible aux pôles que sur le reste de la planète, menace. "

La résidence d’artistes FAC en mission scientifique de Jean Gaumy et Jean-Manuel Warnet a été possible grâce au soutien de la Fondation UBO et du projet européen INTAROS.Retour ligne automatique
Le projet artistique est coordonné par Emmanuelle Hascoët / Fovearts.

L’OUVRAGE :

Edité et désigné par éditions autonomes, Nathalie Bihan, BrestRetour ligne automatique
Publié par éditions autonomes

Imprimé à 200 exemplaires sur papier Inuit – dépôt légal 4e trimestre 2018

Photos de Jean Gaumy (Magnum Photos) et de Erwan Amice (CNRS)

Textes de Jean-Manuel Warnet.

Image of Manuel de la biodivesité sous-marine de Saint-Pierre-et-Miquelon
Manuel de la biodivesité sous-marine de Saint-Pierre-et-Miquelon
25.00
Related products